Maîtrise de l’ambiance en zones humides

Dans la poursuite de nos objectifs de productions et de réduction des coûts, un contrôle précis de l’ambiance des bâtiments avicoles est désormais indispensable.

Ceci est d’autant plus vrai en zones humides où le binôme température / humidité est d’une importance capitale.

pollito-copilot

La “zone de confort” correspondra à une température/humidité optimale: un état équilibré dans lequel l’animal ne mobilise pas son énergie pour maintenir sa température corporelle – excès ou manque de chaleur- et conserve un taux de conversion alimentaire élevé.

Sans parler de températures trop élevées qui pourraient provoquer la mort des poussins, un léger excès ou manque de chaleur, même sans conséquences vitales aura des répercussions sur le rendement productif.

On doit donc se rendre à l’évidence de l’importance d’une correcte maîtrise de l’ambiance de nos exploitations.

De nombreuses études et expériences ont permis d’élaborer un cahier des charges des températures optimales pour l’élevage des poussins. Par exemple à l’arrivée des poussins et au niveau du sol, la température devrait se maintenir aux alentours des 33ºC

L’observation attentive du comportement de groupe des poussins et leur distribution nous permettra de vérifier si les températures correspondent au climat de confort.

 

Lire la suite en PDF…